les moteurs DUESENBERG

Indépendant par principe ou forcé ... Des marques prestigieuses (Packard, Pierce Arrow) aux "populaires" (AMC, Nash) en passant par des inclassables (Studebaker, Frazer, Willys)

Modérateur: Relmax62

les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 19 Nov 2013, 11:10

je sais reconnaitre un V8 d'un 6 cylindres par la forme du moteur, un 6 cylindres d'un 4 cylindres car je sais compter jusque là, mais je ne sais toujours pas distinguer un démarreur d'un alternateur et encore moins un alternateur d'une dynamo.
Néanmoins j'ose vous poser une colle (j'ai partiellement la réponse)

c'est quoi?

Image

une photo que j'ai prise il y a deux ans
Modifié en dernier par acmacm le 20 Nov 2013, 11:03, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 22:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Re: devinette

Messagepar Vinces » 19 Nov 2013, 11:47

C'est une distribution mais je n'arrive pas a compter ce qui doit etre les pipes d'échappements tant il y en a (échappement car je ne voie ni filtre a air ni carbu, a moins que ce ne soit alimenté par un systeme a injection
Vallée de l'Eure
Jeep Hotchkiss 1958 - Chevrolet Caprice Estate SW 1977 - Lincoln Town Car 1984
https://www.uscarsclubnormandy.fr
Avatar de l’utilisateur
Vinces
..
..
 
Messages: 2325
Images: 31
Enregistré le: 25 Nov 2010, 17:23
Localisation: Vallée de l'Eure

Re: devinette

Messagepar Relmax62 » 19 Nov 2013, 14:38

Alors, je vois des ressorts de soupapes surtout. Chaque côté semble être une suite des 4 soupapes "basses" et 2 soupapes "hautes", répétées 4 fois. M'est d'avis donc qu'on a par groupe de 3 soupapes (2 basses + 1 haute) un cylindre. Ce qui nous donnerait alors un 16 cylindres (2 rangées de 8). Chaque cylindre avec 2 soupapes d'admission (?) et une soupape d'échappement (?), ou l'inverse, dans un bloc assez ancien avec les cylindres parallèles. Et les cheminées qu'on voit seraient celles pour l'admission et celles pour l'échappement (1 pour chaque cylindre et par fonction), soit 16 sur chaque rangée, soit 32 en tout. Et vu l'orientation des soupapes, l'arbre à cames semble central.
Ask the man who owns one.
Avatar de l’utilisateur
Relmax62
.
.
 
Messages: 3639
Enregistré le: 23 Nov 2010, 22:22
Localisation: F-38 Grenoble

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 20 Nov 2013, 11:04

pour ne pas vous faire languir plus longtemps,
Il s’agit d'un moteur 1918/1919 DUESENBERG model H pour l’aviation militaire
Je reviendrai sur ce fil de discussion avec d’autres moteurs Duesenberg.
A vous d’analyser les prouesses techniques, personnellement je ne suis surpris que par la... monstruosité

Image

moteur DUESENBERG model H pour l’aviation militaire
Ce moteur a été construit en 4 unités à partir de 1918, donc trop tard pour être opérationnel

les caractéristiques, vous les trouverez ci-dessous:

Image

J’attire votre attention sur le fait qu’un « pouce au carré » représentant un peu plus de 16cc, 3393cid font un total de... 55L6 de cylindrée

le meilleur site sur le sujet :
http://airpigz.com/blog/2010/2/13/1919- ... azing.html

Les mêmes photos que j’ai prises en un peu plus grand
http://www.trombinoscar.com/duesenberg/1801.html

Parmi les réponses reçues et par ordre alphabétique:

Abraxas38 : un 16 cylindres... mais de quoi ????
Alfistidan : Il y a l'air d'y avoir trois soupapes par cylindre…. Vingt-quatre soupapes? Trente-six soupapes? V8 ou V12?
Mopar58 (la plus descriptive) : je vois des ressorts de soupapes surtout. Chaque côté semble être une suite des 4 soupapes "basses" et 2 soupapes "hautes", répétées 4 fois. M'est d'avis donc qu'on a par groupe de 3 soupapes (2 basses + 1 haute) un cylindre. Ce qui nous donnerait alors un 16 cylindres (2 rangées de 8). Chaque cylindre avec 2 soupapes d'admission (?) et une soupape d'échappement (?), ou l'inverse, dans un bloc assez ancien avec les cylindres parallèles. Et les cheminées qu'on voit seraient celles pour l'admission et celles pour l'échappement (1 pour chaque cylindre et par fonction), soit 16 sur chaque rangée, soit 32 en tout. Et vu l'orientation des soupapes, l'arbre à cames semble central.
Sylvain y : Si on calcule le nombre de pipes près des valves c'est un v32 moteur de bateau
Vinces : C'est une distribution mais je n'arrive pas a compter ce qui doit être les pipes d'échappements tant il y en a...


--------------------------------------------------------
Petit historique des frères Fred et August Duesenberg
--------------------------------------------------------

- ils créent la « Mason Motors » en 1904
- puis la "Duesenberg Motor Company" dès 1912 pour produire des moteurs 4 cylindres pour d’autres fabricants automobiles (ou plutôt des « assembleurs »), très nombreux au début du siècle dernier
- mais ils se sont fait connaitre en 1914 par un surprenant moteur 12 cylindres à usage marin qui en réalité était constitué de 3 moteurs 4cyl accolés. L’année suivante ils motorisent le premier bateau à dépasser les 60mph (96kmh)
- en 1916 leurs moteurs ont déjà 4 soupapes par cylindre. De plus ils enrichissent le moteur Bugatti U-16 pour l’aviation militaire américaine. 40 unités seront produites sous le nom de King-Bugatti au grand dam d'Ettore
- En 1918, ils ont déménagé à Indianapolis et se consacrent à la compétition
- En 1921, naissance de la <<Duesenberg model A>> équipé d'un 8 cylindres en ligne de 4260cc développant 90cv, c'est la première voiture 8 cylindres américaine de série qui sera commercialisée dès l'année suivante à $6500 tout de même. Pour rappel la Ford T Torpédo de base était à $415
- En 1922 ce "model A" emporte de nombreux prix dont le Grand Prix de France. D'autre part un modèle à deux moteurs de 4L9 de 8 cylindres côte à côte, conduit par Jimmy Murphy, le vainqueur en France, pulvérise le record du Mile lancé à 250km/h, soit 20km/h de plus que le précédent: nous sommes en 1922 à Daytona Beach
- en 1925 la <<Duesenberg model A>> devient le premier modèle au monde équipé de freins hydrauliques
- En 1926 dépôt de bilan qui marque la fin du model A construit en un peu moins de 500 châssis-moteurs sur quatre ans.
- Reprise par Erret L Cord l'année suivante, c’est une autre histoire qui se mélange avec celle d’"Auburn" et bien-sûr celle de "Cord"
Il n’empêche que Erret Cord leur demande de concevoir la meilleure voiture du monde, c'est la naissance des modeles "J - JN - SJ". Mais c’est une autre histoire sur laquelle nous reviendrons… peut être

Les experts aujourd’hui considèrent les châssis Duesenberg A et J comme bien supérieurs à ceux de Cadillac, Lincoln, Packard, Pierce Arrow de l’époque sur le plan américain et les placent au niveau des meilleurs de chez Rolls Royce sur le plan mondial
Aux USA l’expression « it’s a Duesie » équivaut à la nôtre, « c’est la Rolls des… »

(historique inspiré de http://www.trombinoscar.com/duesenberg )
————————————————————————


A bientôt pour une collaboration Bugatti-Duesenberg qui précède la création du moteur ci-dessus
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 22:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar Relmax62 » 20 Nov 2013, 11:19

Je corrige donc ma réponse :
- c'est 1 soupape d'admission, 2 soupapes d'échappement, et les cheminées sont celles des échappements (32 en tout).

Avec le double allumage, ça fait 32 bougies...
Ask the man who owns one.
Avatar de l’utilisateur
Relmax62
.
.
 
Messages: 3639
Enregistré le: 23 Nov 2010, 22:22
Localisation: F-38 Grenoble

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar Vinces » 20 Nov 2013, 12:34

Et où e trouve les admissions et les carbus ?
Vallée de l'Eure
Jeep Hotchkiss 1958 - Chevrolet Caprice Estate SW 1977 - Lincoln Town Car 1984
https://www.uscarsclubnormandy.fr
Avatar de l’utilisateur
Vinces
..
..
 
Messages: 2325
Images: 31
Enregistré le: 25 Nov 2010, 17:23
Localisation: Vallée de l'Eure

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar Relmax62 » 20 Nov 2013, 15:03

Pour l'admission on le voit sur la photo qui montre le moteur de côté. Il y a un trou bouché par une "pastille" à côté des échappements, entre les 2 bougies.

Image

Pour les carbus, je pense qu'on en voit 2 sur le côté de la photo du prototype (ci-dessous) : ça part ensuite dans les gros tubes qui vont vers le haut, puis dans la méga rampe qui fait tout la longueur de la rangée de cylindre.

Image
Ask the man who owns one.
Avatar de l’utilisateur
Relmax62
.
.
 
Messages: 3639
Enregistré le: 23 Nov 2010, 22:22
Localisation: F-38 Grenoble

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 21 Nov 2013, 08:09

En 1916, les frères Duesenberg ont passé un accord avec Ettore Bugatti pour assembler son moteur U-16 aux USA. Alors que parait-il, il portait sur des milliers, ce contrat s’est arrêté au 40 eme exemplaire. De plus il a été rebaptisé King-Bugatti, King pour Charles B King qui y aurait approté des modifications à la barbe d’Ettore
Personnellement je ne peux aller plus loin dans l’analyse par ignorance du fonctionnement d’un moteur et par un mauvais anglais scolaire, mais vous trouverez tout ici:
http://en.wikipedia.org/wiki/Bugatti_U-16

ainsi que des shémas éclatés à cette page http://www.bugattirevue.com/revue3/rev3-3.htm

Personnellement je n’ai fait que le photographier ce moteur qui est visible en trois endroits:
au musée de l'air à Washington DC
au musée de l'air à Challais-Meudn (France)
celui-ci au ACD Museum de Auburn (Indiana)

Image

Image

autre face au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/1601.html
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 22:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar Vinces » 21 Nov 2013, 11:53

Avec deux villbrequins (voir les schémas d'Acmam) le U-16 semble en fait a deux moteurs de 8 cylindres en ligne accolés réunis par un accouplement mécanique a une de ses extrémités
Vallée de l'Eure
Jeep Hotchkiss 1958 - Chevrolet Caprice Estate SW 1977 - Lincoln Town Car 1984
https://www.uscarsclubnormandy.fr
Avatar de l’utilisateur
Vinces
..
..
 
Messages: 2325
Images: 31
Enregistré le: 25 Nov 2010, 17:23
Localisation: Vallée de l'Eure

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 21 Nov 2013, 18:14

c'est ce que j'ai compris en regardant les éclatés; c'est amusant car rare de voir deux moteurs accolés sur tout le long. En début de siècle dernier, on voyait assez souvent des moteurs 4 cylindres en deux parties addtitionnés.
Par contre je n'ai pas compris ce que King a changé par rapprort à l'original pour le rendre plus performant, ce qui a fâché Ettore Bugatti
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 22:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar Vinces » 21 Nov 2013, 21:44

il faudrait comparer les plans d'origine BUGATTI avec ceux de DUESENBERG pour avoir peut-etre une idée de la différence
Vallée de l'Eure
Jeep Hotchkiss 1958 - Chevrolet Caprice Estate SW 1977 - Lincoln Town Car 1984
https://www.uscarsclubnormandy.fr
Avatar de l’utilisateur
Vinces
..
..
 
Messages: 2325
Images: 31
Enregistré le: 25 Nov 2010, 17:23
Localisation: Vallée de l'Eure

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar Relmax62 » 21 Nov 2013, 21:57

Quand je vois la version Bugatti ici http://en.wikipedia.org/wiki/File:King- ... _U16_2.jpg , ça ne doit pas être flagrant (différence à l'intérieur ?).
Ask the man who owns one.
Avatar de l’utilisateur
Relmax62
.
.
 
Messages: 3639
Enregistré le: 23 Nov 2010, 22:22
Localisation: F-38 Grenoble

Suivante

Retourner vers Les "Indépendants"

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité