les moteurs DUESENBERG

Indépendant par principe ou forcé ... Des marques prestigieuses (Packard, Pierce Arrow) aux "populaires" (AMC, Nash) en passant par des inclassables (Studebaker, Frazer, Willys)

Modérateur: Relmax62

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar Vinces » 22 Nov 2013, 00:05

D'apres ta photo Mopar ce pourrait etre lié au refroidissement des cylindres qui semble meilleur sur la version DUESENBERG et l'échappement
Vallée de l'Eure
Jeep Hotchkiss 1958 - Chevrolet Caprice Estate SW 1977 - Lincoln Town Car 1984
Avatar de l’utilisateur
Vinces
Veteran
Veteran
 
Messages: 2424
Images: 31
Enregistré le: 25 Nov 2010, 18:23
Localisation: Vallée de l'Eure

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 22 Nov 2013, 09:21

autre moteur important, l’avant dernier, le 8 cylindres du « model A » (1922/1928)

Les frères Duesenberg ont déménagé peu après la première guerre mondiale (WW I) à Indianapolis et se sont intéressés à la course automobile avec succès
En 1920 un premier moteur. J’ai noté à l’époque (2002) : 8 cylindres - 181,5cid - 3 soupapes par cylindre - 125cv à 4200t/mn, j’espère sans erreur

Image
Image

A noter qu’à côté il y avait un autre moteur pour lequel je n’ai rien noté. Rien ne dit que ce soit un Duesenberg d’autant que les moteurs Miller sont très présents au musée du circuit d'Indianapolis

Image

En 1921, ils créent la première automobile américaine équipée d’un 8 cylindres en ligne. Elle sera commercialisée l’année suivante sous le nom de Duesenberg model A à environ 800 exemplaires de 1922 à 1928 au prix de $6500 pour le châssis. Le moteur est donc un 8 cylindres en ligne de 4L260 (260cid) développant 90hp. Quelques années plus tard, ce sera la première voiture au monde à avoir des freins hydrauliques

Image
Image

Dès 1921 ce moteur est testé en course avec pour pilote James A Murphy
Il remportera chez nous le Grand Prix de France le 26 juillet: http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix ... rance_1921

Image
(photo d’archives du Auburn-Cord-Duesenberg Museum à Auburn (IN)


L’année suivante, le châssis « Duesenberg model A » est commercialisé pour être habillé par le carrossier de son choix.
Toujours en 1922 Murphy gagne l’Indy 500 avec la même voiture de course Duesenberg qui a remporté le Grand Prix de France. Curieusement le moteur a été changé pour un de marque… Miller (8 cylindres en ligne, 3L de cylindrée et 125hp à 4000tmn). Voir http://www.trombinoscar.com/miller
C’est dans cette configuration Duesenberg/Miller qu’elle est toujours exposée au musée du circuit
http://fr.wikipedia.org/wiki/500_miles_ ... polis_1922
Cet Indianapolis de 1922 mériterait un fil de discussion à lui tout seul tant il a été intéressant: La Duesenberg-Miller a gagné, suivent dans les dix premiers sept autres Duesenberg montrant la fiabilité des moteurs. Une seule a abandonné suite à une sortie de route. Une Peugeot a couru mais sept tours (sur 200 à parcourir) et a été le premier abandon

Image
1922 DUESENBERG-MILLER
vainqueur au Mans du Grand Prix de France en 1921 (moteur Duesenberg)
vainqueur au 500 d'Indianapolis en 1922 (moteur Miller)
autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/2101.html
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 23:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 25 Nov 2013, 10:42

Pour terminer ce fil de discussion sur les moteurs Duesenberg par quelqu’un qui n’y connait rien aux moteurs…

1929, Le Lycoming-Duesenberg model J

C’est le moteur qui équipait la voiture la plus prestigieuse de son temps la Duesenberg model J

Depuis quelques années, l’entreprise appartient à Erret L Cord qui s’est constitué un petit empire automobile un peu à l’image de William C Durant (GM) la décennie précédente. Dans ce rassemblement il y a l’entreprise Lycoming qui fabrique des moteurs pour l'aviation, pour des assembleurs automobiles et quelques marques
Nous avons vu les exploits des frères Duesenberg plus haut, quant à ceux de Lycoming, je vous invite à lire cette page avec un moteur 36 cylindres de 127 litres de cylindrée pour l’aviation: http://en.wikipedia.org/wiki/Lycoming_XR-7755

Il était donc logique que Cord impose la collaboration entre les deux firmes


Image

donc un 8 cylindres en ligne de 6L9 de cylindrée développant 265cv à 4200tmn

Image

Image

Image


les 265cv sont à apprécier avec une vue de 1929 alors que les Lincoln en développaient 90, Cadillac plafonnaient en V8 à 95 et en V16 à 180hp. Il faut aller voir les Pierce-Arrow, les Peerless les Packard de l’époque pour atteindre 120/130hp avec un 8 cylindres. Duesenberg faisait deux fois mieux que les meilleurs comme le dit la pancarte ci-dessous
Le châssis pouvait soutenir une vitesse de 160km/h mais à $8500, moins de 500 exemplaires ont trouvé preneur de 1929 à 1936. Une fois carrossé le prix du véhicule atteignait cinq fois le prix de la Cadillac la plus chère, quarante fois le prix de la Chevrolet ou Ford de base ou encore le prix de deux maisons moyennes…. En Europe c’était la voiture du roi d’Espagne et de celui d'Italie mais il s'en est vendue une quarantaine au total (Où sont-elles?)

Image



En 1932 le model SJ
un compresseur optionnel peut être ajouté à ce moteur, l’ensemble reprenant le nom de « model SJ ». Le prix du châssis grimpe déraisonnablement à $11500 et seuls 36 exemplaires furent vendus de 1932 à 1936, 35 à 50% plus chers que la plus chère des Rolls Royce selon le carrossier. Les performance étaient en rapport:
Le 200kmh était atteint, 245 pour les modèles de compétition sur l’anneau d’Indianapolis; 17sec départ arrêté suffisaient pour arriver à 160kmh. Nous sommes en 1932
http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3303.html

En 1933
conscient de cette démesure, des recherches sont faites pour créer un plus « petit » modèle puis abandonnées pour garder intégralement l’exception « Duesenberg »



En 1935 le model JN
Plus long, plus large, le châssis passe à $9500 pour ce modèle
Deux exemplaires spéciaux « SSJ » furent construits l’un pour Clark Gable et l’autre pour Gary Cooper, Clark Gable qui possédait déjà celle ci-dessous:

Image
carte postale vendue au Blackhawk Museum de Danville (CA)
Image
autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3503.html



En 1936 la « Baby Duesy"


Malgré les difficultés quelques uns y croyaient encore avec un prix moins élevé. Il reste aujourd’hui par exemple, cette Duesenberg à moteur Lycoming V12 de 180hp. C’est une réalisation du carrossier Buerhig avec des éléments Auburn et Cord pour en abaisser le coût global

Image
autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3602.html

Puis l’aventure s’arrête car la crise boursière de 1929 produit encore tous ses effets.
Aujourd'hui seul Lycoming a survécu : http://en.wikipedia.org/wiki/Lycoming_Engines



En 1966 la relance

les héritiers tenteront le coup avec l’aide de Virgil Exner via le carrossier Ghia et un châssis Imperial mais cela reste un modèle unique

Image
autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/6601.html


Ainsi se terminent mes écrits sur la marque automobile américaine la plus prestigieuse de tous les temps

historique au http://www.trombinoscar.com/duesenberg
photos au https://www.facebook.com/media/set/?set ... 074&type=1 (accessible à tous)
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 23:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar phil64 » 25 Nov 2013, 11:54

Ah les "Duesies" ....

Juste pour compléter, le modèle "Exner" de 66 n'est pas la dernière tentative mais l'avant dernière car sur mon "toutes les voitures du monde 1980" (numéro spécial le L'Automobile), il y a une Duesenberg avec ce commentaire:

Après une première tentative en 1966 de faire revivre Duesenberg, une autre équipe a entrepris la renaissance de ce nom prestigieux. Cette fois ce sont les neveux de Fred et August Duesenberg qui ont pris l'affaire en main: Harlan et Kenneth Duesenberg.

Classique berline aux lignes anguleuses dessinée par Kenneth Duesenberg lui même, designer industriel de son état. La calandre et le pare-choc avant rappellent les "Duesies" de la grande époque. La réalisation de la carrosserie est assurée par Bob Peterson (de Lahmann-Peterson) et Skip McCabe. La base mécanique provient de GM.Prix annoncé: 115 à 160 000 $.... Présentation: Chicago Mars 79


(suivent les caractéristiques, on peut noter un V8 de 6036 cm3, le 368 ci des Eldo, "légèrement préparé" avec 650 ch car il y a 2 turbo compresseurs ! L'empattement est de 3,38 m, la longueur de 5,91m, V max de 240 kmh ).

J' ai trouvé un article avec photos sur le proto de 1976 (et non 79) et quelques différences sur le moteur qui semble bien anémique (en fait "stock") dans la version de 1976.
Ici un dossier presse avec les 2 neveux.

dues79.jpg


4394564503_ce058ed194.jpg


4395336918_f001f821d7.jpg



A noter aussi les somptueuses répliques de Duesies SJ (5 carrosseries disponibles dont évidemment le speedster) faites par Elite Heritage sur base Lincoln. Hélas c'est plus de la tôle mais la réplique est de très très loin la plus authentique et fidèle qu'il ait existé (et y'en a eu !!!) ... Le prix était à l'image du nom: 225 000 $ !!!! Et ils en ont vendu une centaine. On en trouve de temps en temps chez ce marchand qui a eu aussi un modèle de 1972 "SSJ short wheelbase", construit par Duesenberg Motor ?

elit1.jpg

elit2.jpg

elit3.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Phil "Running",
Imperial 1957 Crown convertible
Dodge 1973 Monaco station wagon
Mercury 1957 Voyager 4dr/HT wagon

Image
Avatar de l’utilisateur
phil64
Admi
Admi
 
Messages: 6544
Images: 2622
Enregistré le: 16 Nov 2010, 16:26
Localisation: Pau (64)

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 27 Nov 2013, 12:54

un petit film vraiment super joli fait apparaître une DUESENBERG model J Dual Cowl Phaeton
c'est à partir de 1'45" pour les impatients
Mais l'ensemble vaut la peine d'être vu !!!!

Modifié en dernier par acmacm le 27 Nov 2013, 19:06, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 23:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Re: les moteurs DUESENBERG

Messagepar acmacm » 27 Nov 2013, 13:08

phil64 a écrit:A noter aussi les somptueuses répliques de Duesies SJ (5 carrosseries disponibles dont évidemment le speedster) faites par Elite Heritage sur base Lincoln. Hélas c'est plus de la tôle mais la réplique est de très très loin la plus authentique et fidèle qu'il ait existé (et y'en a eu !!!) ... Le prix était à l'image du nom: 225 000 $ !!!! Et ils en ont vendu une centaine. On en trouve de temps en temps chez ce marchand qui a eu aussi un modèle de 1972 "SSJ short wheelbase", construit par Duesenberg Motor ?


je connais bien Elite Heritage j'étais en correspondance avec eux il y a une dizaine d'années
il voulait que je mette ses photos dans le trombinoscar contre rémunération ce que j'ai refusé et j'en ai mis deux gracieusement: le double phaeton et le speedster
http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3102.html
http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3302.html
Puis je leur ai rendu visite il y a deux ans (ils sont proches du plus grand musée pour Packard). Ce fut bizarre donc rapide: interdit de prendre des photos mais prendre les siennes sur son site, interdit de visiter l'atelier

A propos de la SSJ, j'en ai vu une réplique, je pense "la" réplique avec pièces d'origine sauf le moteur d'une valeur... inestimable et propriété des casinos Harrah et exposée à Reno (Nevada)
http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3505.html
les photos commencent à dater un peu

Image
Avatar de l’utilisateur
acmacm
.
.
 
Messages: 2699
Enregistré le: 25 Nov 2010, 23:47
Localisation: Le Cap d'Agde

Précédente

Retourner vers Les "Indépendants"

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron